Portrait Gérard Delattre

 

Notre ami et collègue Gérard Delattre nous a quittés le 1er septembre 2022, brutalement terrassé par un AVC.

C'était une figure emblématique des combats pour la sauvegarde du plateau de Saclay.

En 1980, il fut cofondateur de l'association locale Vivre à Vauhallan. Pressentant les enjeux du plateau de Saclay, objet de convoitises urbanistiques, il fonda dès 1986 le Collectif pour la sauvegarde du plateau de Saclay, afin de créer un contrepoids associatif face aux structures institutionnelles. Cela a permis d'obtenir l'annulation du projet de déménagement d'une école d'hélicoptères de Guyancourt à Vauhallan. Deux ans plus tard, ce collectif devint l'association Union des associations de sauvegarde du plateau de Saclay et des vallées limitrophes (UASPS), dont il assuma la présidence jusqu'en 1997 et dont il était président d'honneur.

De 1986 à 2001, il fut également président de l'association Les amis de la vallée de la Bièvre (AVB), travaillant aux côtés de Serge Antoine, qui l'avait « embauché » après avoir observé l'efficacité de ses actions. Ce mandat, pendant lequel les AVB ont connu un bel essor, culmina dans l'obtention en juillet 2000 du classement de la vallée de la Bièvre, qui constitue un puissant rempart contre des urbanisations anarchiques. Gérard était président d'honneur des AVB et il tenait à ce statut.

Depuis 2004, année de la création (avec son fidèle partenaire Jacques de Givry) de l'Association des étangs et rigoles du plateau de Saclay (ADER), Gérard s'est consacré à la promotion du réseau hydraulique mis en place sous Louis XIV, mais tombé en désuétude par la suite. En dépit de résistances fortes de la part d'élus versaillais, il n'a jamais désespéré de voir un jour à nouveau les eaux du plateau de Saclay alimenter les fontaines du château de Versailles.

Comme suite à la décision gouvernementale, fin 2015, de mettre en place une Opération d’intérêt national (OIN) sur le plateau de Saclay, Gérard a pris l’initiative de fonder le Collectif OIN Saclay (COLOS), qui englobait alors l’UASPS, les Amis du Grand Parc de Versailles (AGPV), l'Unions des amis du parc naturel régional de la Haute vallée de Chevreuse (UAPNR) et Essonne Nature Environnement (ENE), rejoints plus tard par l'Union Renaissance de la Bièvre (URB). Là encore, il s'agissait de créer une structure associative couvrant un périmètre similaire à celui l’OIN. Gérard fut le coordinateur de COLOS jusqu’en 2010.

De 2006 à 2010, en parallèle avec l'animation de COLOS, il fut en outre vice-président de la fédération régionale Ile-de-France Environnement (IDFE), plus tard rebaptisée France Nature Environnement Ile-de-France. À ce titre, en compagnie de Daniel Hannotiaux, alors président d'IDFE, il a été auditionné à l'Assemblée nationale et au Sénat au sujet du projet du Grand Paris. Cette action a été décisive pour que l'intention gouvernementale de préserver « environ 2300 hectares » de terres agricoles sur le plateau de Saclay fût muée en « au moins 2300 hectares ».

Ingénieur de formation, il avait le sens de la rigueur et de la précision. Parmi ses autres qualités, citons sa solide connaissance des dossiers, la force de ses convictions, sa capacité de travail, celle de distinguer l’essentiel de l’accessoire et celle de rassembler les bonnes volontés, sans oublier son sens de l’intérêt général et, last but not least, sa ténacité. En effet, grâce à sa combativité inébranlable, bien des projets se sont concrétisés. Ainsi, son idée de créer un observatoire ornithologique au bord des étangs de Saclay – sur un terrain appartenant au ministère de la Défense Nationale – s'est vue réaliser il y a près d'un an, au bout d'une action persévérante de plus de 30 ans.

 

Nous perdons un précieux compagnon de route et son départ laisse un grand vide. À nous d'honorer sa mémoire en poursuivant ses projets de mise en valeur du patrimoine et du cadre de vie de notre territoire.

 

Date et lieu de ses obsèques : mercredi 7 septembre 2022 à 15h00 en l'église Saint Rigomer et Sainte Ténestine de Vauhallan. Inhumation le même jour à 16h15 au cimetière de Vauhallan.